stephane

Échange avec Stéphane Saulnier autour de la data visualisation

Charles Loyer Formation, Portrait 0 Commentaire

Bloc Notes a rencontré Stéphane Saulnier, journaliste et fondateur de l’agence de presse Ask Media. Ce data designer enseigne également l’infographie à l’Université Paris-Sorbonne dans le cadre d’un master de philosophie. Il nous expose sa vision de l’infographie et de la data visualisation au sein d’une agence de presse.

Dans quelle mesure l’infographie s’intègre-t-elle à la presse…
« La problématique de l’infographie dans la presse vient du fait que l’infographie n’était plus vraiment utilisée comme étant un support complet d’information, mais comme étant le support d’une information rédigée par ailleurs. J’ai voulu prendre à bras le corps cette matière-là pour réussir à faire parler les données pour lesquelles il est plus simple de passer par l’infographie que par un long texte pour trouver une explication ou de nouveaux sujets. »

Dans quelle mesure les entreprises ont-elles besoin de faire appel à des compétences externes…
« L’externalisation des compétences : dans une société de presse, on a besoin de faire appel à un pool de compétences pour réaliser de la data visualisation…. Il faut un trio de compétences : journaliste, graphiste, développeur afin de pouvoir justement créer la bonne data visualisation. »

Dans quelle mesure le processus créatif influe-t-il la forme finale du graphe…
« Il est nécessaire que les différents corps de métiers se rencontrent à des moments différents, pour obtenir une visualisation qui a du sens à la fois sur le fond et la forme. La principale porte d’entrée en agence, c’est le journalisme, la recherche d’un sujet et sa construction, voire sa co-construction avec le graphiste et le développeur. »

Dans quelle mesure la formation en data visualisation doit-elle évoluer…
« Savoir lire une data visualisation, savoir la comprendre, dès le plus jeune âge, nous permettra à termes d’avoir des data visualisations plus complexes sur lesquelles le lecteur pourra s’arrêter sans se dire « c’est trop compliqué pour moi ». […] C’est un échange sur le fond et la forme : qu’est-ce qu’on donne à comprendre avec la data visualisation ; qu’est ce qu’on fait passer comme message … »

La suite de l’interview à découvrir bientôt dans notre prochain parcours VOD « La data visualisation, ça s’apprend… »
Retrouvez en attendant toutes nos
formations consacrées à la data visualisation…

FacebookTwitterGoogle+LinkedInDelicious

À propos de l'auteur

Charles Loyer