info-is-beautiful

Introduction à la data visualisation

Patricia Didier Actu, Ateliers du savoir 0 Commentaire

Alors que la data visualisation est de plus en plus utilisée dans le monde professionnel, Pyramyd ne cesse d’enrichir son offre de formation sur cette technique de représentation graphique des données, inaugurant même en janvier prochain un cycle professionnalisant certifiant : Chargé de data visualisation. L’occasion de demander à Hervé Pfeiffer, graphiste et formateur spécialisé dans ce domaine de faire un point sur le sujet.

Comment définissez-vous la data visualisation ?
La visualisation des données est une technique de représentation de celles-ci par la création de graphiques, de cartes ou d’infographies qui ne se limite pas à la seule retranscription de chiffres par exemple, mais dont le design aide à la compréhension et à l’analyse d’une problématique précise.

Comment la data visualisation s’est-elle imposée à vous comme discipline à enseigner ?
Parce que j’ai rencontré trop d’erreurs d’interprétation de données, faussées par leur visualisation, plus par méconnaissance des techniques de représentation ou par un recours « réflexe » à des outils inadaptés (camemberts, histogrammes…) que par réelle volonté de leur auteur d’en détourner le sens propre. J’ai donc souhaité apporter un éclairage sur la datavisualisation à la fois théorique et ludique afin d’élargir le champ de connaissances de cette discipline et d’en partager les vraies problématiques.

La data visualisation pour quoi faire ?
Dans un monde où tout doit aller toujours plus vite, où règne la surinformation et dans lequel nous ne lisons plus suffisamment, nous devons être en capacité de synthétiser les informations que nous recevons, d’en proposer des analyses pertinentes pour renforcer les argumentaires permettant d’accélérer les prises de décision. La data visualisation sert à faciliter la compréhension d’informations complexes que nous recevons quotidiennement.

Quels sont les incontournables d’une data visualisation réussie ?
C’est de trouver le juste équilibre entre la pertinence du choix graphique adopté, la justesse des données et le message délivré au public visé.

Existe-t-il un marché professionnel spécifique de la data visualisation, ou est-ce potentiellement accessible à tous ?
Tous les métiers sont concernés par la retranscription de données : les étudiants, les journalistes, les commerciaux, les analystes… et tous les secteurs d’activités le sont aussi : le marketing, la vente, la communication visuelle, scientifique…

Quel est votre projet de data visualisation coup de cœur ?
Lors de mes formations, je parle d’une visualisation qui a gagné un concours il y a quelques années. J’explique la démarche de création et la réflexion qu’a menée son auteure et comment la data designer, par cette réussite graphique, s’est détachée de ses concurrents. Il s’agit d’une data visualisation intitulée le Champ de coquelicots , créée par Valentina d’Efilippo, une visualisation graphiquement très réussie car elle donne envie de découvrir ce qu’elle raconte et ce qui ce cache derrière ces magnifiques fleurs rouges.

info-is-beautiful

Que serait la data visualisation de demain ?
Petit à petit, tout le monde aiguise sa perception et sa compréhension de la data visualisation. Nous allons pouvoir passer à l’étape supérieure et bannir camemberts, courbes et histogrammes qui ont été créés plus par automatisme, que par réelle adéquation aux données qu’ils figurent !

Hervé PFEIFFER est graphiste, illustrateur ;  il forme entre autres, à la data visualisation et aux métiers de l’édition numérique.

FacebookTwitterGoogle+LinkedInDelicious

À propos de l'auteur

Patricia Didier

Collaboratrice chez Pyramyd, chargée de la coordination des formations et de l'animation du blog.