L’UNESCO choisit PYRAMYD et Aquafadas pour étendre la diffusion de sa publication « compatible environnement »

Isabelle Lesur Actu 0 Commentaire

En mettant en place une stratégie digitale qui fait appel aux dernières innovations dans ce domaine, l’accès aux publications de l’UNESCO devient plus simple et touche une cible plus large tout en respectant un impact environnemental meilleur.

Une étape supplémentaire dans l’accessibilité de son rapport annuel.

L’UNESCO, institution internationale non gouvernementale principalement orientée vers l’éducation, la science et la culture, a décidé de présenter son rapport annuel sous un format digital. Disponible précédemment en version imprimée,  puis maintenant en PDF, l’UNESCO va encore plus loin en prévoyant la sortie d’une application pour la présentation de ce rapport annuel.

La version digitale contribue à préserver l’environnement et permet une lecture sur différents supports, l’interactivité rendant le contenu bien plus attractif.

L’UNESCO choisit Pyramyd pour son expertise dans la solution Aquafadas

Les graphistes de l’UNESCO ont choisi de se former auprès de PYRAMYD à Paris pour être certains de bénéficier d’un enseignement de qualité et de haut niveau. Isabelle Lesur et son équipe vont axer la formation sur le système de publication digitale d’AQUAFADAS, technologie que les graphistes utiliseront ensuite pour créer leur application innovante.

Le contenu du rapport est essentiellement textuel mais les images ont leur importance et leur rendu sera parfait sur tablettes.

Les lecteurs vont profiter de l’amélioration apportée par les outils interactifs d’AQUAFADAS, notamment le confort et la fluidité de la lecture guidée, qui n’a rien à voir avec les PDF existants, accessibles en ligne.

60 % de la lecture en ligne s’effectuant à partir de supports mobiles, la communication s’oriente donc nécessairement vers les tablettes et smartphones. L’application sera multi-supports et cross plateformes, incluant iOs, Android et Amazon, grâce aux solutions d’AQUAFADAS. Une mise à jour est prévue un peu plus tard dans l’année. L’UNESCO se donne les moyens d’élargir son lectorat et de le sensibiliser mieux encore à l’ensemble de ses publications.

En savoir plus sur l’UNESCO.


À propos de l'auteur

Isabelle Lesur