Couillard

s. m. Le couillard (ou couyard) est un filet typographique mince qui sépare les textes dans une composition. Il peut en outre s’agir d’un ornement typographique que l’on met à la fin des chapitres. Ce dernier type de couillard était surtout utilisé au XIXe siècle et au début du XXe siècle.


L’astérisme (trois astérisques en triangle) est historiquement un caractère conçu pour les couillards.

InDesign-CC-2015

InDesign CC 2015 : les nouveautés

Jean loup Fusz Actu 0 Commentaire

Un InDesign CC 2015 plus rapide Grâce aux possibilités offertes par Mercury Performance System (support natif de 64 bits, gestion de fichiers plus volumineux et gestion améliorée de la mémoire), le nouveau InDesign est présenté comme plus rapide dans l’affichage des pages de …

Petit-qué

s. m. C’est en fait l’ancien nom du point‑virgule ; il est ainsi nommé parce que ce signe (;) remplaçait autrefois le mot latin « que » dans les manuscrits et les premiers livres imprimés.

Bourreur de lignes

s. m. Ouvrier qui compose particulièrement des lignes pleines ou courantes, telles que celles des journaux, des labeurs, des brochures, etc. Se prend en bonne ou en mauvaise part. Un bon bourreur de lignes est celui qui compose habituellement et vite la ligne courante. Dire d’un ouvrier qu’il n’est qu’un bourreur de lignes, c’est dire qu’il n’est propre qu’à ce genre de besogne, qu’il ne pourrait faire ni titres, ni tableaux, ni d’autres travaux exigeant une parfaite connaissance du métier.