11_passage-900x508

Penser son installation interactive avec bonjour_interactive lab

Patricia Didier Actu, Ateliers du savoir 0 Commentaire

11_non_finito-900x508Découvrir bonjour_interactive lab

Communication digitale, art numérique et nouvelles technologies se combinent en de nouvelles expériences de formation chez Pyramyd . Qu’est-ce qu’une installation interactive ? Comment la concevoir et l’implanter pour répondre à des besoins de communication ou d’événementiel ? Autant de questions et de problématiques auxquelles répondent de nouvelles formations Influences et tendances du design interactif, Penser son installation interactive  ou encore Réalité augmentée, virtuelle et mixte : découverte et tendances avec le studio référent en la matière, bonjour_interactive lab.

Quel est votre parcours à tous les trois et comment est né bonjour_interactive lab ?
Nous nous sommes rencontrés chez Elegangz en 2011. À ce moment-là, nous nous occupions du pôle digital en tant que directeur technique (Gustave), intégrateur (Jean-Philippe) et directeur artistique (Alexandre). Ensuite, nous avons continué l’aventure avec la création de Fighting Fish. Nous avions déjà réalisé une installation interactive chez Elegangz et recevions de plus en plus de demandes de dispositifs hors du champ du web. Nous avions déjà tous les trois cette envie de sortir du web, pour aller vers des dispositifs plus physiques associant l’Art, le numérique, les nouvelles technologies et le design génératif. Nous avons donc décidé de monter le studio bonjour_interactive lab afin de poursuivre dans cette direction.

Quelles sont vos influences culturelles, artistiques ?
Nos influences sont variées, elles viennent autant du domaine de la communication, des arts que des arts appliqués. Beaucoup de nos inspirations proviennent de l’étranger où l’expérimentation interactive est présente depuis de nombreuses années, comme au MIT Media Lab par exemple.

Vous considérez-vous comme des graphistes, des designers et comment définissez-vous votre métier ?
Aujourd’hui, nous nous considérons davantage comme des réalisateurs multimédia. L’ensemble de nos réalisations sont en mouvement et associent de nombreuses disciplines que ce soit du côté design, du sound design ou encore du développement. Il est important de considérer l’expérience en soi, avant son interaction avec l’utilisateur, pendant et après… notre travail consiste, à travers l’expérimentation des installations, à raconter une histoire.

08_tictac-900x508Depuis quand parle-t-on de design interactif, n’est-ce pas une notion galvaudée, « overused » ? Finalement, qu’est-ce que le design interactif pour vous ?
Le design interactif existe depuis longtemps, cependant le terme a été largement introduit en France par l’association *designers interactifs* depuis 2006. Le terme lui-même peut paraître surexploité aujourd’hui, car le design interactif a fait son entrée dans des secteurs divers, cependant il réunit des métiers différents et complémentaires. Il faut donc bien définir chacun de ces métiers.
La définition proposée par *designers interactifs* montre bien l’étendue de ces métiers : « Le design interactif est l’activité créatrice dédiée à la conception des produits et des services numériques. Sa démarche consiste à définir les caractéristiques formelles des produits et des services et les scénarios selon lesquels les personnes dialoguent avec eux. Ce dialogue s’exprime dans le comportement du produit ou du service, autour d’une interface, d’un objet ou d’un environnement sensible et réactif. »
On y retrouve l’ensemble des domaines appliqués au design interactif tels que le design d’expérience utilisateur (UX), le design d’interface (UI), le design sonore, le design d’interaction, la data visualisation ou encore l’ergonomie.

Qui est concerné par cette discipline, autrement dit est-ce réservé à un type de clients précis, du fait du recours à des technologies +/- sophistiquées ou le design interactif pourrait-il avoir une influence plus importante dans notre société ?
Le design interactif se concentre sur la manière dont l’utilisateur échange avec un service ou un produit. C’est ce que l’on va appeler l’interface Homme-Machine. En soi, cela s’applique à tous les domaines que ce soit à l’interface d’une machine à café à celui d’un site de vente en ligne. Il n’y a donc pas de type de client précis. Le design interactif est là pour répondre aux problématiques de chacun.

Comment les diverses disciplines interagissent-elles ?
Dans notre approche du design interactif chaque discipline est là pour servir l’expérience à faire vivre aux utilisateurs. Elles viennent donc se compléter les unes les autres afin de proposer une histoire cohérente du début à la fin.

00_mpl-900x508Comment abordez-vous un projet ? Avez-vous un processus créatif précis (une méthode) ?
Chaque projet étant différent, il peut demander un process différent et propre à chaque problématique. La première question que nous nous posons et celle de l’intérêt de l’utilisateur. Pourquoi interagirait-il? Comment le surprendre ou l’émerveiller? Comment lui faire comprendre l’interaction?
Étant spécialisé dans le design génératif notre processus de création passe par de nombreuses expérimentations interactives, visuelles ou sonores. Nous cherchons à mettre en place de véritables environnements et cela passe par une mise en place d’un langage graphique et interactif, mais également par la réflexion autour du comportement animé de l’expérience. Comment celle-ci va-t-elle répondre aux attentes de l’utilisateur? Comment va-t-elle se comporter face à lui ?
Évidemment chaque domaine vient alimenter un second, une expérimentation technique peut amener à une expérimentation visuelle ou sonore et vice-versa. C’est par ce processus itératif que nous venons affiner l’histoire à raconter au sein de l’expérience et de l’interaction mise en place entre l’utilisateur et l’expérience.

Qu’est-ce qui vous inspire ?
Notre inspiration est variée et nous essayons de nous réinventer à chaque projet par le biais de nouvelles recherches dans divers domaines. Évidemment certaines inspirations reviennent régulièrement. Elles peuvent provenir de pièces issues de l’art numérique tel que Legible City de Jeffrey Shaw ou Videoplace de Myron W.Krueger, mais aussi de travaux d’autres studios tel que Field ou encore The Mill. Nous cherchons également nos inspirations en dehors de notre domaine professionnel, que ce soit à travers une forme graphique venant de l’architecture ou présente dans la nature, un objet ou encore dans les usages quotidiens que nous avons dans notre environnement.
00_beaugrenelle-900x508

Vous seriez un projet interactif, ce serait ?
Nous ne serions pas un projet, mais plutôt un festival d’art numérique comme le Ars Electronica qui a lieu en Autriche depuis plus de 30 ans déjà !

FacebookTwitterGoogle+LinkedInDelicious

À propos de l'auteur

Patricia Didier

Collaboratrice chez Pyramyd, chargée de la coordination des formations et de l'animation du blog.