Telerama Dogon - processus de création

Portrait d’un typographe : Jean-Baptiste Levée

Patricia Didier Ateliers du savoir, Formation 0 Commentaire

La spécificité et la technicité inhérente à la création de caractères font que la typographie reste une scène créative plutôt confidentielle. En la matière, Jean-Baptiste Levée fait partie des figures incontournables de cet univers. Fondateur de la Production Type, ses caractères sont aujourd’hui omniprésents dans l’espace commun. Bloc Notes a rencontré le typographe de 35 ans pour qu’il nous livre les secrets de son parcours éclair.

Comment devient-on typographe ?
Être dessinateur de caractères peut s’apprendre assez facilement, en une année ou deux. La création de caractères, comme de nombreux autres métiers créatifs, demande un étalement dans une durée qui comportera des essais, des échecs, des réalisations… C’est un métier de curiosité et de motivation, dont la difficulté s’apparente, toutes proportions gardées, à celle du design industriel.
*NDLA : Le typographe est la personne qui compose les textes. Par souci de clarté, j’y substitue le terme « Créateur de caractères ».
jb-levee131016
Petite précision terminologique, dit-on « police de caractère » ou « typographie » ?
J’utilise le terme « typographie » pour désigner l’agencement du texte dans un format et un support donné. Par exemple, en appréciant « la belle typographie d’un site web ». J’utilise le terme « Caractère [typographique] » pour désigner la forme, le design, la dimension artistique d’un signe. Par exemple, en appréciant « la beauté du [caractère] Garamond ». J’utilise le terme « fonte » pour désigner l’incorporation physique et/ou matérielle dudit design. Par exemple, en parlant de « la qualité du rendu à l’écran de la fonte Garamond.OTF ». Je n’utilise que peu le terme « Police de caractères », qui stricto sensu désigne la liste du contenu d’un fonte, à l’époque du plomb où l’on avait un nombre spécifié de « a », de « e, etc. Comme une police d’assurance qui listera le contenu des clauses d’une assurance.

Quel est votre rapport aux signes visuels ?
C’est l’amour vache : je passe mon temps à éponger les stimuli visuels, un phénomène dont je ne me rassasie jamais, même si il m’est difficile de me concentrer sur une lecture continue, ou même sur la conduite sur route…
jblevee_capture_site-1024x577
Comment crée-t-on une police originale au regard des pléthores de polices sur le marché ?
Avec originalité, innovation, et déontologie: les caractères sont des objets de design, comme des tables, des vêtements. Ils répondent aux évolutions de la société, des technologies et des goûts.

Parlez-nous de votre processus créatif dans la conception d’une police ?
Beaucoup de lectures, de sérendipité et d’heuristique. De la culture visuelle, des plaisirs terrestres, de la déconnade et de la musique. Et puis des briefs, des budgets, des délais.

Vous animez des stages en création typographique, quels sont les grands principes enseignés à vos apprenants ?
Le concept, l’idée priment avant les talents de dessin. La technique importe mais ne saurait être une finalité. L’histoire est un terreau et non une chape.

Telerama Dogon - processus de création

Telerama Dogon – processus de création

 

Quelles qualités faut-il pour être un bon typographe ?
De la persévérance, de la vision d’ensemble comme du détail, de l’ouverture aux autres.

Etes-vous sensible à d’autres types de communication visuelle ?
Le design industriel est, de loin, le domaine qui a le plus de similitudes avec la création de caractères.

Qu’est-ce qui vous inspire ?
Mon épouse.

Vous seriez une typo, ce serait ?
La prochaine.

Retrouvez notre expert dans la formation RoboFont qu’il animera le 14 avril prochain.

 

 

 

 Télérama Dogon - Design Benoït Santiard & Jean-Baptiste Levée

Télérama Dogon – Design Benoït Santiard & Jean-Baptiste Levée

 

 

dogon2

Télérama Dogon – Design Benoït Santiard & Jean-Baptiste Levée

dogon

Télérama Dogon – Design Benoït Santiard & Jean-Baptiste Levée

 

FacebookTwitterGoogle+LinkedInDelicious

À propos de l'auteur

Patricia Didier

Collaboratrice chez Pyramyd, chargée de la coordination des formations et de l'animation du blog.