paul-rousteau-500x397

Pourquoi se raconter des histoires ?

Charles Loyer Actu, Ateliers du savoir, Photo / Vidéo 0 Commentaire

« We tell ourselves stories in order to live » est la phrase d’ouverture de l’exposition collective Histoire de Vivre au Red Bull Space Paris jusqu’au 14 septembre. Comprenons « Nous nous racontons des histoires pour continuer de vivre »,  déni de vérité ou réalisme pessimiste ?

Cet aphorisme est tiré d’un recueil de textes de la journaliste américaine Joan Didion, The White Album, dans lequel elle faisait un portrait de l’Amérique des années ’60 et ’70.

Cinquante ans plus tard, comment raconter ce qui évolue dans notre société ? Comment appréhender les récits, plus prolifiques que jamais, plus évanescents aussi ?

Dépassant le format écrit de la journaliste devenue romancière, quinze artistes ont été invités à se saisir de cette phrase et à l’interpréter. Quinze personnalités, pour quinze univers, abstraits, pessimistes, surréalistes, figuratifs, répondant à une question : pourquoi se raconter des histoires ?

FacebookTwitterGoogle+LinkedInDelicious

À propos de l'auteur

Charles Loyer