Qu’est-ce qu’un persona en UX Design ?

mbelhaoues En relecture

Savoir construire un persona.

Tout concepteur rêve de créer un site « absolument » ergonomique, où tous les utilisateurs se sentiraient parfaitement à l’aise et reviendraient sans cesse. Pourtant, au risque de vous décevoir, le site web ergonomique idéal n’existe que dans nos rêves. Ou il ne pourrait éventuellement l’être que pour un internaute donné, à un instant donné, dans un contexte donné. Mais alors, comment concevoir un site ergonomique étant donné la diversité de ses visiteurs ? En construisant des personas.

Les personas sont des archétypes, des personnages imaginaires représentant un groupe d’utilisateurs dont les comportements, caractéristiques et objectifs sont proches. Ils permettent une conception réaliste basée sur ce que l’utilisateur final peut et veut faire.

La construction d’un persona s’effectue en 3 grandes phases :

  • La recherche
  • L’analyse
  • La modélisation

La phase de recherche consiste à recueillir des informations sur les utilisateurs actuels ou futurs de l’interface.

On part de personnes réelles que l’équipe projet a pu rencontrer et observer dans une démarche ethnographique. Les personas peuvent aussi être construits sur la base de comportements et buts supposés ou imaginés.

L’objectif de la phase d’analyse est d’identifier les buts et les comportements des personnes rencontrées afin de créer des regroupements. Par exemple, pour un site de théâtre, on pourrait imaginer avoir un persona abonné, habitué du lieu qui assiste à des spectacles très régulièrement, et un persona qui ne viendrait que ponctuellement, pour un spectacle qu’il aurait repéré. Le but de l’un est d’accéder à son abonnement et à ses avantages, celui de l’autre est de s’informer sur le spectacle qui l’intéresse et d’acheter deux places.

La phase finale de modélisation a pour objectif de mettre en forme les personas.

Pour chacun des groupes à comportement et but similaires observés au cours des phases de recherche et d’analyse, on crée un persona. Celui-ci doit a minima contenir : un prénom, une photo, un métier, un âge et un récit.

Ce dernier permet de comprendre les objectifs poursuivis et les comportements observés. On peut enrichir le persona avec des éléments de situation, de contexte, d’environnement ou d’interactions sociales.

Mais tous les personas n’ont pas la même importance. Il faut donc les hiérarchiser. Le persona primaire représente ainsi le type de visiteur le plus fréquent du site. Le persona secondaire se sert du système moins fréquemment ou avec des exigences moindres en termes de fonctionnalités.

À l’issue de ce travail, les personas sont créés et sont prêts à être utilisés par toute l’équipe de conception.

Les personas servent à :

  • Synthétiser les idées qui émergent des observations et des entretiens avec des utilisateurs,
  • Communiquer et partager une vision commune des utilisateurs au sein de l’équipe,
  • Générer de l’affect et de l’empathie pour des utilisateurs parfois difficilement accessibles Mais surtout, ils aident à la prise de décision dans la conception d’une interface digitale efficace.

Pour aller plus loin, je vous invite à choisir l’interface d’un site de vente en ligne. Imaginez les objectifs et les comportements des utilisateurs de cette interface. Notez-les et construisez 3 ou 4 personas que vous hiérarchiserez selon la représentativité virtuelle de votre cible. Saurez-vous vous retrouver parmi ces personas ?

[gap size="3em"][author class="man " title="À propos de l'auteur"]