Qu’est-ce qu’un site web ergonomique ?

mbelhaoues En relecture

Définir les notions d’utilité et d’utilisabilité.

Il est 7 heures, votre téléphone sonne. Ce n’est pas votre boss qui vous appelle, c’est simplement votre réveil. Votre premier contact de la journée se passe avec cet objet et ça continue… Pas une journée ne se passe sans que vous n’utilisiez des objets extérieurs. C’est là que l’ergonomie prend tout son sens : elle a pour objectif d’adapter tous ces objets pour faciliter leur utilisation. Lorsque leur utilisation semble facile, confortable, voire sécuritaire, nous qualifions ces objets d’ergonomiques. Appliqué à un site, ça donne quoi ?

Nous avons la sensation qu’un site peut être qualifié d’ergonomique lorsque son usage nous paraît simple, facile et rapide. C’est justement ce que recouvrent les deux grands objectifs de l’ergonomie : l’utilité et l’utilisabilité.

Imaginons un libraire qui crée un site de vente en ligne de ses produits. Il répond à un besoin : celui de pouvoir acheter des livres. Son site est donc utile pour les internautes. L’utilité, en répondant à un besoin, permet de capter un internaute. Mais cela ne suffit pas. Pour que cet utilisateur reste sur son site et profite de son utilité, celui-ci doit être utilisable et c’est là qu’intervient toute la démarche ergonomique de l’UX Design. On parle alors d’utilisabilité, appelée aussi « usability » en anglais , notion incontournable de l’UX Design.

En pratique, l’utilisabilité doit apporter des réponses à la question suivante : l’utilisateur a-t-il pu atteindre l’objectif fixé ? Autrement dit, un site doit, pour être utilisable, permettre à l’utilisateur de réussir à faire ce qu’il veut faire.

L’utilisabilité englobe 3 notions : l’efficacité, l’efficience et la satisfaction. Dans notre exemple, trouver le livre qu’il souhaite. C’est ce que l’on nomme l’efficacité. Certes, l’utilisateur doit trouver son livre, mais il doit le faire le plus rapidement et avec le moins d’erreurs possible. C’est ce que l’on appelle l’efficience. Maintenant, imaginons que l’utilisateur n’ait pas d’idée précise quant au livre qu’il cherche, mais qu’il veuille flâner, comme dans une librairie et naviguer au gré des découvertes littéraires. Pour cela, le site doit remplir le dernier objectif : la satisfaction.

Vous savez à présent qu’un site web, pour être ergonomique, se doit d’être utile, mais surtout utilisable. C’est en prenant soin d’atteindre l’ensemble de ces objectifs que l’on parvient à capter ses internautes et à prolonger leur utilisation de la manière la plus facile et efficace possible.

Pour aller plus loin, je vous invite à observer l’interface d’un site ou d’une application de votre choix.

Notez les objectifs ergonomiques, sont-ils atteints ? Non atteints ? Maintenant que vous savez tout, êtes-vous capable de dire si ce site est ergonomique ou non ?

[gap size="3em"][author class="man " title="À propos de l'auteur"]