Comment améliorer l’expérience utilisateur grâce aux scénarios d’usages ?

mbelhaoues En relecture

Transformer l’objectif d’un utilisateur en scénario d’usage.

Vous voulez acheter un nouvel appareil photo, comparer les prix des billets d’avion, savoir quel temps il fera ce week-end… Vous avez toujours une motivation et un objectif en tête lorsque vous consultez et utilisez une interface digitale. Le rôle de l’UX Design, c’est justement de vous permettre d’atteindre votre but le plus facilement, le plus rapidement et avec le moins d’erreur possible. Savoir précisément pourquoi un internaute vient utiliser une interface est donc crucial pour optimiser l’expérience utilisateur.

Cette courte histoire qui décrit les motivations et objectifs d’un utilisateur, c’est ce que l’on nomme un scénario d’usages.

Un bon scénario utilisateur est court, pertinent et précis. Il prend en compte le contexte dans lequel se trouve l’utilisateur lorsqu’il arrive sur l’interface et l’objectif précis de sa venue.

Venir sur un site en raison d’expériences passées positives est complètement différent d’atterrir là par hasard ou d’arriver sur la recommandation d’un ami. Être dans la rue avec son Smartphone n’aura pas le même impact en termes d’utilisation que d’être chez soi le soir avec sa tablette devant la télé. On souhaitera de la rapidité et de l’efficacité sur son Smartphone alors que l’on sera plus enclin à flâner sur sa tablette. Le contexte d’utilisation influence donc fortement les scénarios d’usages.

L’objectif de l’utilisateur est également essentiel pour concevoir un scénario d’usages. Vous pouvez par exemple aller sur un site marchand pour acheter précisément un produit, ou simplement pour comparer les prix de la famille du produit en question. Prendre en compte l’objectif, c’est le transformer en scénario d’usages concret, en étant le plus précis possible, quant aux tâches que l’utilisateur va effectuer. Par exemple : « Comparer les produits » doit devenir « Comparer les ordinateurs portables de 13 pouces de marques différentes ». Pourquoi tant de précisions ? Parce qu’ici, « 13 pouces », « Apple et Microsoft » sont ce que l’on appelle des variables. Ces variables vont entraîner la création de fonctionnalités dédiées. Dans cet exemple, l’interface devra proposer un tri par taille d’écran, mais aussi par marque.

Transformer les objectifs des utilisateurs en scénarios d’usages, avec des variables, permet d’être au plus proche des besoins réels de vos internautes et de leur proposer des fonctionnalités parfaitement adaptées.

Ce n’est que lorsque nous savons qui fait quoi sur notre interface, comment et pourquoi il le fait, que nous pouvons définir des exigences de conception suffisamment concrètes. De bons scénarios d’usages permettent donc de définir des exigences de conception solides et d’améliorer l’utilisabilité et l’expérience utilisateur.

Pour aller plus loin, je vous invite à observer votre comportement lors de votre prochaine visite d’un site. Posez-vous les questions suivantes : Pour quelle raison j’utilise ce site ? Pourquoi suis-je venu ? Quel est mon objectif ? Par quel biais suis-je arrivé là ? Notez les réponses, soyez le plus concret possible. Vous esquisserez alors un premier scénario d’utilisation.

[gap size="3em"][author class="man " title="À propos de l'auteur"]