capture-decran-2017-05-30-a-10-53-13

5 solutions pour faire son portfolio en ligne

Charles Loyer Actu, Web / Médias Sociaux 0 Commentaire

Aujourd’hui, pour exister en tant que créatif, il est indispensable d’assurer un minimum de présence sur la toile. De même que les réseaux sociaux permettent de garder les communautés informées de l’évolution de vos projets, un site Internet perso constituera votre book, telle une jolie vitrine de votre travail. Heureusement, pour nombre d’entre nous, il n’est plus obligatoire de se dépatouiller avec du code informatique pour atteindre cet objectif. Depuis quelques années, les solutions pour créer rapidement un portfolio en ligne se multiplient. Certaines font le buzz avant de disparaître, d’autres s’inscrivent dans le temps avec une offre solide.

Sans être aussi malléable qu’un site qui serait conçu par vos soins de A à Z, voici 5 solutions crédibles, pour présenter votre travail en ligne :


Portfolio, la solution Adobe

capture-decran-2017-05-30-a-11-01-32
En rachetant Behance, Adobe a donné la possibilité  à de nombreux créatifs de présenter leur travail auprès de leurs pairs. Problème, on ne peut pas créer de profil personnalisé avec ce réseau social.  Adobe Portfolio, lancé il y a quelques mois, remédie à cette défaillance. Ce nouveau service doit permettre à chacun de présenter ses projets avec simplicité, tout en ayant accès à un outil d’édition rapide et « customisable », avec par exemple l’accès à plusieurs centaines de typographies. L’avantage, c’est que la solution est connectée avec Behance. Il n’y a donc pas besoin d' »uploader » plusieurs fois ses projets.


Squarespace, toujours dans la tendance

capture-decran-2017-05-30-a-11-00-49
Beaux, élégants, épurés, ces mots reviennent souvent lorsqu’il s’agit de trouver des qualitatifs aux templates proposés sur Squarespace. Le service payant a fait du minimalisme sa spécialité et sait parfaitement surfer sur les tendances graphiques du moment. Les effets et transitions sont léchés et les propositions de mises en page assez nombreuses pour se construire une solution unique. Pour les plus courageux, il est même possible d’injecter quelques lignes de code et ainsi personnaliser le CSS.


Orson, un bloc après l’autre


Avec Orson, faire son site Internet s’apparente à un jeu de construction. Le but est d’élaborer sa page en empilant les blocs : titres, textes, vignettes, images, boutons… Pour mâcher un peu le travail plusieurs grilles de mise en pages sont proposées et pour ajouter un nouvel élément, il suffit d’effectuer un « drag & drop ». Les grilles répondent à différents besoins, y compris celui de créer un portfolio, en revanche, elles sont plus des prototypes que des véritables templates. L’utilisateur garde la main sur l’essentiel des choix du design.


Fabrik, l’alternative à Squarespace

squarespace
Dans la même veine que le réputé Squarespace, Fabrik est une application web auto-hébergée qui s’adresse aux créatifs. Le design est minimaliste pour mettre l’accent sur le contenu et la qualité des images, tout en laissant la main à l’utilisateur sur le choix des couleurs, des typos ou de la mise en pages. Le tout avec la promesse d’avoir un rendu correct en seulement une heure.


Semplice, intégré dans WordPress

capture-decran-2017-05-30-a-10-58-13
Construit par des designers pour des designers, voici la baseline de Semplice. L’équipe, parmi laquelle figure le célèbre Tobias Van Schneider, propose une solution ultraflexible directement intégrée au CMS WordPress. Grâce à un éditeur de page puissant, il est possible de créer des design sur mesure pour chacun de ses projets et ainsi faire dialoguer le contenu avec ses choix de mise en pages.

 

FacebookTwitterGoogle+LinkedInDelicious

À propos de l'auteur

Charles Loyer