Antoine Mazelier, agence Art Presse

Echange avec Antoine Mazelier autour de l’infographie

Charles Loyer Formation, PAO, Portrait, Web / Médias Sociaux 0 Commentaire

Bloc Notes a rencontré Antoine Mazelier, le directeur de l’agence Art Presse, dans le cadre de sa participation au prochain mooc Pyramyd  « La data visualisation, ça s’apprend ! « . Antoine Mazelier nous livre sa vision de l’infographie et de ses origines, il évoque aussi ses perspectives d’évolution.

Sur sa distinction des termes « infographie » et « data visualisation ».
« Je considère que l’infographie existe depuis très longtemps, on peut remonter jusqu’à Diderot … ce qu’on appelle la data visualisation, qui est à la mode depuis quelques années, fait partie intégrante de l’infographie…  et donc l’infographie, c’est le traitement visuel de l’information, au sens large. La réduire à la data visualisation,  c’est la réduire uniquement au traitement des statistiques et à leur système de représentation (…) L’infographie est polyvalente, il ne faut surtout pas la limiter à ce champ uniquement statistique de la data. »

Sur les ingrédients d’une data visualisation réussie.
« Pour une data visualisation réussie, c’est simple… On va prendre des données, à partir de statistiques, puis on va les transformer en informations. Ensuite, il faut s’efforcer  de transformer ces informations en message. La vraie data visualisation, c’est la compréhension des messages dont l’origine est statistique. »

Sur la place de la data visualisation dans la communication et l’information.
« Aujourd’hui la data, la donnée, fait partie intégrante du système économique mondial. La data visualisation aura donc une place encore plus importante dans le futur. Les maisons sont data, les voitures sont data, je suis data avec mon téléphone, tout est data. C’est bien le problème auquel on va être confronté demain. Cette  data, il faut la stocker, l’indexer, il faut la faire vivre et ce n’est que si ces conditions là sont remplies qu’on va pouvoir l’utiliser d’un point de vue journalistique pour la faire parler, la rendre compréhensible. (…) Une des forces de la data, c’est aussi se positionner dans le temps et dans l’espace.
Pour moi, une bonne data visualisation, c’est d’avoir un rôle éditorial, ce n’est pas de créer un problème, mais de poser des problématiques.  »

Sur l’évolution de l’infographie, ou la représentation visuelle de l’information.
« En faisant le parallèle entre, d’un côté, les bases de données qui ne vont faire que se développer et de l’autre côté la technologie et les logiciels, qui eux aussi se développent, et si nous considérons que les deux peuvent se croiser, alors nous pouvons en déduire que, l’infographie, ou la représentation visuelle de l’information, va devenir à la portée de M. Tout le Monde. Avec ses outils largement démocratisés et l’accès à des données anonymes et universelles,  l’enjeu va véritablement se trouver sur la pertinence de ces données et de leurs sources (…).
Le débat de demain ne portera pas sur la faisabilité, la matière grise ou la technologie, mais en amont, sur la qualité de l’information. »

La suite de l’interview à découvrir bientôt…
Et pour en savoir plus sur la data visualisation, retrouvez toutes nos formations ici.

 

FacebookTwitterGoogle+LinkedInDelicious

À propos de l'auteur

Charles Loyer